Menu Fermer le menu
Haut niveau

Projet de performance fédéral

Dans le cadre du mandat 2021/2024, la Direction technique nationale fixe les stratégies, met en œuvre le nouveau projet de haut niveau et de haute performance et réoriente les axes de travail au profit des résultats attendus.

La nécessité d’aller vers plus d’individualisation, de prendre en compte la singularité de l’athlète, de s’engager dans une démarche de haute performance, de construire le chemin de performance, de professionnaliser nos pratiques sont essentiels.

Le bilan des Jeux Olympiques de Tokyo est très positif pour la fédération avec 5 médailles olympiques dont 2 en or, 2 en argent et 1 en bronze. C’est le meilleur bilan aux Jeux depuis Athènes en 2004, la FFE est ainsi la deuxième fédération (après le judo) à remporter le plus de médailles sur les 33 obtenues.

L’observatoire du Sport Business a publié le 13 août 2021 une étude d’audience TV et digital des sports les plus regardés aux Jeux Olympiques de Tokyo : plus de 10 millions de personnes en audience cumulée ont suivi les épreuves d’escrime et le succès de l’équipe de France. Même si les performances des équipes de France par équipes sont effectives, les résultats individuels seniors sont en deçà du potentiel.

Pour cette olympiade, l’ambition fédérale en matière de haut niveau est de :

  • Tendre vers 12 médailles olympiques sur les 24 possibles à Paris 2024.
  • De devenir première nation mondiale en redéfinissant les stratégies en matière d’accession au haut niveau et de haut niveau sur 3 temporalités : 2024, 2028, 2032.